Tanger : Suppression du régime fiscal dérogatoire

Après avoir bénéficié, pendant plus de 51 ans, des avantages fiscaux spécifiques, la ville du détroit sera soumise, d’ici près d’un an, au régime de droit commun. Entrée en vigueur, selon la loi de Finances 2009 et à l’exception des entreprises installées dans Tanger free zone, «la suppression graduelle du régime fiscal dérogatoire vise à assurer l’équilibre entre les régions», a affirmé le directeur régional des Impôts, Mohamed Chriki, à l’issue d’une rencontre organisée, vendredi 23 janvier, à Tanger, sous le thème «Les dispositions fiscales de la loi de Finances 2015». Il est à rappeler que ce régime fiscal préférentiel a été institué par le dahir 1963, et ce, pour donner un élan à la dynamique économique à Tanger. Les entreprises ont bénéficié au début du lancement de cette opération d’un taux réduit de 17,5%, prévu d’être augmenté annuellement de 2,5% points. Jusqu’à ce que ce taux atteigne 30% (au lieu de 27,5%) à fin décembre de l’année en cours.

Leave A Reply