Introductions boursières : les places africaines les plus prometteuses en 2015


Selon une étude récente, trente entreprises africaines ont annoncé une introduction boursière cette année, soit six de plus que l’an dernier. C’est le plus grand nombre d’IPO de groupes africains depuis la crise de 2008.

2015 s’annonce fructueuse pour les Places financières africaines. Une étude du cabinet d’avocats d’affaires international Baker & McKenzie estime que trente offres publiques d’introduction (IPO) d’entreprises domiciliées en Afrique sont prévues pour cette année, soit six de plus qu’en 2014 : c’est le plus haut niveau atteint depuis la crise financière de 2008. Ces IPO atteignent une valeur totale de 2,063 milliards de dollars, soit 3 % de plus que l’an dernier et 336 millions de dollars de plus que toutes celles enregistrées sur le continent de 2011 à 2013.

Johannesburg en position de force

Les trois entreprises sud-africaines ayant indiqué leur intention d’entrer en Bourse cette année représentent 23 % de la valeur totale de ces IPO. Il est intéressant de noter toutefois que parmi elles, seule la société d’investissement Ubuntu Botho Financial Services, du milliardaire sud-africain Patrice Motsepe, compte intégrer la Bourse de Johannesburg. Le producteur énergétique sud-africain Ssafen a choisi de se faire coter sur le marché alternatif de la Bourse de Londres (London AIM), tandis que son compatriote Steinhoff International, présent dans la logistique, l’ameublement (Conforama) et la distribution, prépare le listing de ses activités européennes à Francfort.

Leave A Reply